Etudier l'anglais à Malte

Si près de 75 000 personnes se sont rendues à Malte l’année dernière pour suivre des cours d’anglais, toutes les écoles de langues de l’île vous le diront, c’est avant tout parce que c’est un archipel sûr, toujours ensoleillé, et relativement bon marché. Il attire donc tout naturellement les Européens en manque de soleil mais également des étudiants de Russie, du Brésil, de Syrie ou encore de Corée du Sud, séduits par les températures clémentes autant que par l’idée d’y trouver une porte d’entrée à l’Union européenne. Alors, sur une île où plus d’une quarantaine d’établissements se font concurrence, comment faire le bon choix ?

Radostawa Miszczyk, venue de Pologne pour quatre semaines, a opté pour la très moderne Gateway school of English : "Je suis venue améliorer mon niveau dans l’espoir de trouver du travail mieux qualifié dans l’hôtellerie à mon retour". En attendant, elle s’est liée d’amitié avec Neringua, Rasa et Grazina, trois Lituaniennes qui sont séparées pendant les cours mais se retrouvent à la résidence mitoyenne de l’école le soir venu et affirment y avoir trouvé le meilleur chef cuisinier de l’île. Dans la même école, Carlos Naranjo, colombien, confirme à la fois la qualité de l’enseignement délivré, adapté à son niveau, et les avantages que présente Malte : "Je suis arrivé au début du mois de mars et je compte repartir fin juillet. Entre temps, j’alterne cours et tourisme dans les pays voisins grâce à mon visa". Il ne comprend pas pourquoi il y a autant de voitures à Malte quand, "en vélo, tout est à une distance raisonnable de la résidence". Tous insistent sur les méthodes modernes, interactives, d’apprentissage. La distance qui sépare l’école des commerces du bord de mer peut être un atout et éviter les nombreuses distractions de Saint Julians où se situent les bars, les boîtes de nuit branchées et les écoles les plus importantes comme EF, Berlitz Language Center ou encore l’European School of English. Saint Julians accueille également des écoles à taille humaine. C’est le cas de Malta Lingua, fondée par un Britannique, où le nombre d’élèves varie de 40 adultes en hiver à 150 adultes et une centaine d’enfants en été. Malgré la densité importante de population à cet endroit de l’île, l’école parvient à proposer des hébergements, en famille ou en appartement, à moins de 10 minutes à pied de ses salles de cours où, entre deux leçons (jusqu’à 12 personnes maximum en été, et 6 en hiver) des pauses de 30 minutes permettent aux étudiants de mieux faire connaissance, par exemple autour de la piscine située sur le toit de l’immeuble !

Jetez-vous à l'eau !

Vous trouverez également une piscine, immense celle-là, sur le campus de Sprachcaffe Languages Plus à Pembroke, près de Saint Julians. Cet organisme fondé au début des années 1980 et possédant plus de trente écoles dans le monde privilégie l’apprentissage par les jeux de rôles, les mises en situation ou encore les débats autour d’articles de journaux. Son campus principal installé dans d’anciennes casernes militaires peut accueillir des salles de classe et offre de nombreux types d’hébergement (des chambres à plusieurs lits pour étudiants aux studios équipés de kitchenettes) pour 450 élèves de très nombreuses nationalités en haute saison. En été, une annexe située dans la baie de Saint Paul accueille les élèves les plus jeunes, de 13 à 17 ans.

Toujours à Saint Julians, Elanguest, fondée par un couple d’enseignants britanniques, a pignon sur rue depuis 1991. Dans son hall d’entrée, un imposant portrait du père Pio de Pietrelcina vous contemple. Ici, vous ne trouverez que des cours pour adultes. La moyenne d’âge des élèves en hiver y est de 33 ans. Les enseignants sont maltais, écossais, gallois, néo-zélandais… et mettent tous l’accent sur des spécialités professionnelles comme, par exemple, la santé, l’hôtellerie ou la restauration. Le très enjoué fils du fondateur insiste : "Ce n’est pas le Club Med ici, on vient chez nous pour travailler". Et ses tarifs ? "Prenez par exemple des tablettes de chocolat au supermarché. Vous en trouverez des vraiment pas chères, mais vous savez que vous n’aurez pas un chocolat de qualité. Il en va de même pour les écoles". Les nombreuses photos des sorties en groupe affichées dans l’escalier menant à l’accueil permettent de constater qu’il y a bien des moyens de travailler tout en passant du bon temps sur des bateaux ou lors de soirées où règne la bonne humeur.

Tous les enseignants des écoles agréées et inspectées de manière régulière par le service du ministère de l’Education doivent être habilités, et de nombreuses écoles leur offrent régulièrement des formations. Fiona a séjourné à l’étranger avant de revenir dans son île natale. Elle enseigne depuis quatre ans chez English Language Academy et elle "n’irait travailler ailleurs pour rien au monde". A Sliema, en face de l’embarcadère des navettes menant à La Valette, on sent que le temps a fait son œuvre sur le petit immeuble très bien situé mais aux espaces un peu exigus. Si Fiona reste, c’est avant tout pour la diversité des niveaux de langue et des thèmes abordés dans ses groupes, mais aussi pour l’ambiance de travail. "C’est une famille, tout le monde se connait, les étudiants ne sont pas des numéros chez nous". C’est le type de discours un peu formaté que l’on entend dans d’autres écoles mais qui semble ici vraiment sincère.

Formules ou à la carte

conseils destination malte2

 

(crédit : A. CLERC)

A deux pas de l’université, où se garer est difficile, Skylark a la chance de pouvoir occuper en été dix à quinze salles de classes d’une école en face du bâtiment principal. L’établissement propose même pendant la période estivale un "kids club" à partir de six ans pour les parents désirant eux-mêmes suivre des cours mais ne sachant pas quoi faire de leurs enfants. Un voyage linguistique familial devient donc possible. De manière générale, la circulation à Malte est dense compte tenu du nombre impressionnant de véhicules circulant sur les routes. En été particulièrement, les embouteillages sont nombreux et la distance entre les écoles et leurs annexes, plus de 73, devient un enjeu de taille ! Cela peut permettre d’éloigner les plus jeunes élèves des tentations nocturnes et festives de Saint Julians, mais cela peut également vouloir dire s’éloigner des commerces. Ce n’est pas le cas de Skylark, et on peut considérer que c’est un bel atout.

Vous êtes pressé ? Vous avez des demandes particulièrement pointues ? Anna Briffa a longtemps dirigé le Britannia College avant de proposer une nouvelle formule à base de tutorat en partenariat avec quelques hôtels de l’île dont le plus imposant, le Grand Hotel Excelsior, se situe aux portes de La Valette et possède quelques salles de conférence dans lesquelles il est possible de travailler. Vous avez du mal à vous imaginer suivant des cours dans une école ? Vous êtes de passage pour un très court séjour ? Cette formule pourrait bien vous séduire. Débordante d’énergie, originale, frôlant l’excentricité, Anna glisse comme une confidence : "Certains clients viennent pour s’exprimer, et nos six tuteurs sont là pour écouter, mais aussi offrir une épaule ou un mouchoir en cas de besoin. Cela fait partie de l’expérience".

Petites écoles familiales, grands groupes internationaux, pour les adultes comme pour les adolescents, pour de longs séjours comme pour une rapide remise à niveau, la diversité des offres est tout bonnement époustouflante. Par le passé, des articles ont critiqué la quantité, et la qualité, des très nombreux établissements. Des images de jeunes préférant mélanger leurs langues qu’en apprendre une nouvelle avaient pu refroidir les candidats au départ pour cette belle destination. Sous la houlette du ministère de l’Education et de l’Emploi et des écoles elles-mêmes regroupées en association, les choses ont changé. Chaque école que nous avons visitée, avec le concours de l’Office du tourisme de Malte, semblait très soucieuse de l’accueil et de la qualité des cours délivrés et les étudiants étaient ravis de partager leurs expériences positives. De très vieilles pierres et une mer turquoise vous tentent ? Vous avez besoin d’apprendre l’anglais au soleil ? Contactez les écoles et préparez vos valises !

Quelques chiffres

9-15°C C’est la température moyenne de Malte… en janvier !

3,1 semaines La durée moyenne du séjour dans les écoles. Ce chiffre varie énormément selon les saisons et l’origine des apprenants. Ce sont les Coréens qui détiennent le record du nombre de jours de cours, ce qui n’est pas très surprenant compte tenu de la distance, suivis par les Libyens, contexte géopolitique oblige.

42 Le nombre d’écoles à Malte (dont trois à Gozo, une à l’année et deux annexes pendant l’été)

Ronan Lancelot

Publié le 4/06/2014
Organismes spécialisés partenaires de Vocable
Colegio Delibes
ISPA
Eurocentres
Club Langues et Civilisations
Civi-Ling
Centre Easylangues
Langues Vivantes
ACTIVA Langues
Vivalangues, Pour Vivre les Langues
ESL
WEP
Kaplan
VERDIÉ
IP international
ETS Global
Nacel
Education First
InTuition Languages
Tout pour progresser !
Le Magazine Vocable anglais
Le Pack conversation anglais
Le Cahier de vacances anglais
Le Magazine Vocable pour progresser en anglaisLe Magazine Vocable pour progresser en anglais Le Pack conversation Vocable pour progresser en anglaisLe Pack Conversation Vocable pour progresser en anglais Le Cahier de vacances pour progresser en anglaisLe Cahier de Vacances Vocable pour progresser en anglais