Nine lives and forty-fives

#

Nine lives and forty-fives

de Prima Donna

De grosses distorsions, des cœurs énervés, beaucoup de cymbales, des...

#

Nine lives and forty-fives

de Prima Donna

De grosses distorsions, des cœurs énervés, beaucoup de cymbales, des "Oh Yeah" à contretemps, quelques accords plaqués à l’orgue ou au piano de temps en temps... pas de doute, c’est du glam punk rock. Ce groupe de Los Angeles n’a pas beaucoup d’albums au compteur (c’est le quatrième en douze ans d’existence) mais on sent qu’il a de l’expérience et qu’il a été biberonné à Green Day, pour le meilleur comme pour le pire. Chacun des onze morceaux (dont une reprise de Blondie) donne envie de pousser le volume à fond, de sauter à pieds joints et d’ouvrir les fenêtres afin d’en faire profiter tous ses voisins. Ca dépote ! 17 euros environ, Alive Records

Plus d'infos sur www.alive-records.com

Publié le 5/02/2015

Prochainement