Les aides pour financer votre séjour linguistique

Partir en séjour linguistique se révèle une excellente manière de renforcer ses connaissances dans une langue. Un séjour coûte cependant cher et tout le monde n’a pas les moyens de couvrir la totalité des frais. Des possibilités d’aides existent, mais il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver entre les différents dispositifs. Voici un tour d’horizon des pistes à explorer en fonction de votre profil.

Par David Allais

Les salariés et leur famille

DIF

Les salariés peuvent financer, totalement ou partiellement, leurs séjours courts via le Droit individuel à la formation (DIF). Ce dispositif permet, à chaque salarié, de cumuler 20h de droit à la formation par an, avec un maximum de 120h sur six ans. L’entreprise finance la formation à hauteur des heures accumulées. Le salarié apporte, le cas échéant, le complément.

CIF

Pour les séjours longs, vous pouvez demander un Congé individuel de formation (CIF) qui ouvre la possibilité de se former durant une période longue en étant financé. Les OPACIF peuvent également financer des congés hors temps de travail sous certaines conditions.

Les comités d’entreprise

De plus, il existe, pour les salariés et leur famille, les aides des comités d’entreprise, plus ou moins importantes selon les comités. Un comité d’entreprise peut-être lui-même organisateur de séjours à bas prix, ou bénéficier d’un accord particulier avec des organismes de séjour. Les entreprises, proposent aussi, via les comités d’entreprise, des chèques vacances, payés en partie par l’entreprise, en partie par le salarié. Pour les agents des collectivités territoriales, ce même type de possibilités est accessible à travers le Comité d’œuvre sociale (COS).

Demandeurs d’emploi

Pour les chômeurs, le pôle emploi finance des formations linguistiques à l'étranger dans la mesure où la maîtrise d’une langue étrangère s’inscrit dans un projet professionnel, ce qui est de plus en plus fréquent. Cette aide s’effectue à travers le dispositif d’Aide individuelle à la formation. Pôle emploi peut financer une partie du séjour, à hauteur de 1500 euros, voire plus, en cas de reconversion totale. Sachez aussi qu’il est possible de partir en séjour linguistique à l’étranger tout en touchant ses allocations chômage, sous certaines conditions.

Étudiants, lycéens et collégiens

La caisse d’allocations familiales peut contribuer au financement d’un séjour via les bons CAF, dont le montant dépend du quotient familial de la famille concernée.

Les villes, les départements et les régions sont également des sources possibles de financement de séjours à travers de subventions individuelles ou de dispositifs particuliers. Les domaines de compétence des régions sont les lycées tandis que les collèges sont du ressort des départements, mais régions et départements peuvent aussi proposer des aides individuelles pour d’autres publics. Une difficulté cependant : les aides varient d’une collectivité territoriale à l’autre et beaucoup de bourses de mobilité ne concernent que les cursus académiques. Soulignons que les aides des collectivités sont a priori cumulables : une aide de la ville peut être complétée par une aide du département. Dans certaines villes, ce sont les comités de jumelage qui gèrent ces aides ou bénéficient d’accords particuliers avec certains organismes de séjour. Renseignez-vous au cas par cas selon votre région (voir encadré).

Les ministères de l’Education et des Affaires étrangères, ainsi que les ambassades de certains pays proposent quelques dispositifs d’aide, très encadrés. Les informations sont disponibles sur leur site Internet.

Quels aides dans votre région ?

Entre les aides européennes, les aides régionales, les aides départementales ou municipales, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Les bureaux d’Eurodesk, présents dans les Centre régionaux d’information jeunesse (CRIJ), sont là pour vous aider. Plusieurs d’entre eux éditent même un guide régional appelé Guide destination Europe.

L’OFAJ

Pour les germanophones désireux d’effectuer un séjour linguistique en Allemagne, l’Office franco-allemand de la jeunesse, offre une multitude d’aides et de programmes pour les jeunes et les professionnels souhaitant apprendre l’allemand. Visitez leur site et décryptez leurs bourses d’études.

Les aides de l’Europe

Les aides de l’Europe concernent les séjours linguistiques s’ils s’intègrent dans un cursus académique ou un parcours de formation. Outre le suivi de cours à l’étranger, ces aides peuvent prendre la forme d’une formule stage et cours de langue dans le cadre d’Erasmus (enseignement académique) ou du programme Léonardo (enseignement professionnel).

Publié le 4/07/2013
Organismes spécialisés partenaires de Vocable
Centre Easylangues
Eurocentres
Vivalangues, Pour Vivre les Langues
ISPA
Kaplan
ESL
InTuition Languages
ETS Global
ACTIVA Langues
Colegio Delibes
Club Langues et Civilisations
VERDIÉ
Langues Vivantes
IP international
Education First
Nacel
Civi-Ling
WEP
Tout pour progresser !
Le Magazine Vocable anglais
Le Pack conversation anglais
Le Cahier de vacances anglais
Le Magazine Vocable pour progresser en anglaisLe Magazine Vocable pour progresser en anglais Le Pack conversation Vocable pour progresser en anglaisLe Pack Conversation Vocable pour progresser en anglais Le Cahier de vacances pour progresser en anglaisLe Cahier de Vacances Vocable pour progresser en anglais