Se préparer aux tests et examens d’anglais

La réussite à la clé

Le compte à rebours est lancé ! Vous passez bientôt un examen ou test d'anglais afin de vous ouvrir de nouveaux horizons universitaires ou professionnels. Que vous soyez étudiant ou dans la vie active, suivez ces quelques conseils et astuces pour être au mieux de vos capacités le jour J.

Test ou examen ?

TOEIC, TOEFL, IELTS, BULATS, FCE, YLE, KET, PET, CAE, CPE, LTE... Derrière ces acronymes obscurs se cachent peut-être l'un des sésames qui vous ouvrira de nouveaux horizons professionnels. Aujourd'hui, la simple mention « anglais lu, parlé, écrit » sur votre CV ne suffit plus et les employeurs demandent une évaluation précise de vos capacités en langue anglaise qui se traduira par votre score aux différents tests et examens.

Pour vos études

Si vous voulez poursuivre vos études dans une université anglophone, valider un niveau d'anglais pour aspirer à une promotion professionnelle ou encore « booster » votre CV, alors choisissez le test ou l'examen d'anglais le mieux adapté à votre objectif.
Pour y voir plus clair parmi la multitude de certificats, sachez que le TOEFL est traditionnellement le test le plus demandé par les universités nord-américaines mais que l'IELTS est en plein essor : il est déjà reconnu par près de mille universités américaines et très demandé en Grande-Bretagne ou en Australie. Certains tests comme les PTE General et PTE Young Learners, répartis en six niveaux correspondant à l'échelle du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL), commencent à sortir de l'anonymat en s'attachant notamment à évaluer vos capacités à communiquer.

Dans le cadre professionnel

En milieu professionnel, le TOEIC reste le test le plus répandu et le plus connu des entreprises mais le BULATS (The Business Language Testing Service) des examens de Cambridge est en plein essor.
Les experts de l'apprentissage des langues insistent sur la différence entre test et examen d'anglais. Si les différents tests de langue, comme le TOEIC ou le TOEFL, ne sont qu'une photographie de votre niveau d'anglais à un instant donné et ne sont généralement valables que deux ans, certains examens comme les prestigieux examens de Cambridge reconnus dans le monde entier et établis selon l'échelle du CECRL vous délivrent un diplôme à vie.
Quel que soit l'examen ou le test que vous ayez choisi, évaluez votre niveau de départ avant de commencer sérieusement votre préparation sur les sites Internet du British Council ou de la Chambre de Commerce franco-britannique.

La voie de l'auto-apprentissage

Votre préparation dépendra bien sûr de votre niveau, de votre investissement personnel et du temps dont vous disposez. Selon vos disponibilités, votre tempérament ou vos moyens financiers, plusieurs voies de préparation s'ouvrent à vous.
Si vous êtes autonome et surtout très motivé, vous pouvez choisir la voie la plus économique de l'auto-apprentissage. Si vous devez passer le TOEFL ou le TOEIC, comptez environ 40 euros pour vous munir d'un manuel spécialisé qui contient environ 100% de « practice tests » pour vous entraîner et quelques astuces à connaître pour le jour J. Si vous avez fait le choix de l'IETLS, un test en pleine expansion, sachez que le British Council organise une fois par mois une journée de familiarisation intensive à l'examen, à raison de 130 euros, manuel de préparation compris.

Pensez Web

Profitez des ressources disponibles sur Internet : sur les sites des créateurs des différents tests, vous pourrez télécharger des exercices d'entraînement et rapports d'examen qui vous aideront à vous familiariser avec le format de votre examen.
Les candidats qui se préparent au FCE ou CAE de Cambridge se réjouiront de trouver en ligne une formation à distance d'une quarantaine d'heures de travail, gratuite et proposée par l'Ecole des Mines de Nancy.
Il est bon de savoir que plusieurs académies encouragent les collégiens et lycéens à passer un examen de Cambridge et que les collectivités territoriales peuvent en subventionner l'inscription.

Préparation et immersion

Si vous avez du mal à vous motiver seul face à votre ordinateur, optez pour des cours de préparation ciblés, en intensif ou extensif. Kaplan, le célèbre organisme de préparation aux examens d'anglais, vous propose par exemple des cours du soir intensifs ou extensifs de préparation aux TOEFL et TOEIC à partir de 600 euros.
Mais quoi de plus motivant pour préparer un examen d'anglais que de baigner du matin au soir en terre anglophone ? Si vous souhaitez joindre l'utile à l'agréable, partez préparer le TOEIC à Cork en Irlande, ou le FCE à San Francisco.
En écoles de langues ou bien chez le professeur, les séjours axés sur la préparation d'un examen vous proposent généralement une formation intensive de 20 à 30 cours par semaine avec éventuellement le passage de l'examen à l'issue de votre séjour. Si la formule est beaucoup plus coûteuse, elle est aussi celle qui fera rimer préparation avec satisfaction.

Publié le 9/11/2012
Organismes spécialisés partenaires de Vocable
Centre Easylangues
Eurocentres
ISPA
Nacel
IP international
Vivalangues, Pour Vivre les Langues
VERDIÉ
InTuition Languages
Club Langues et Civilisations
Kaplan
WEP
Civi-Ling
Langues Vivantes
ETS Global
ACTIVA Langues
Colegio Delibes
Education First
ESL
Tout pour progresser !
Le Magazine Vocable anglais
Le Pack conversation anglais
Le Cahier de vacances anglais
Le Magazine Vocable pour progresser en anglaisLe Magazine Vocable pour progresser en anglais Le Pack conversation Vocable pour progresser en anglaisLe Pack Conversation Vocable pour progresser en anglais Le Cahier de vacances pour progresser en anglaisLe Cahier de Vacances Vocable pour progresser en anglais