Les clés de la réussite

Rien de tel qu'une expérience professionnelle à l'étranger sur votre CV pour faire la différence et donner une dimension internationale à votre profil. Pour vous aider, voici quelques bons plans.

Mieux vaut s'y prendre trop tôt que trop tard... Si vous souhaitez partir en été, beaucoup d'organismes conseillent de commencer les préparatifs dès le premier trimestre.

Bien préparer son départ

Pour peaufiner votre projet, les fiches pays du CIDJ fournissent de précieuses informations sur les conditions d'emploi, des suggestions de postes et des conseils pour le Royaume-Uni, l'Irlande, les Etats-Unis et le Canada. Vous pouvez aussi vous documenter grâce aux trois guides édités par le Club Teli : Trouver un stage à l'étranger, le Répertoire des Entreprises qui Recrutent à travers le Monde et Jobs aux USA. Cette association propose également des offres de stages et d'emplois à l'étranger moyennant une cotisation annuelle de 40€. Le Guide du job trotter, disponible par pays, est un autre bon outil. Il est possible de télécharger gratuitement une brochure de 10 pages avec des contacts d'employeurs en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Australie.

Pensez aussi à prévoir de quoi financer a minima le transport et les premiers temps sur place. Si vous trouvez un emploi il vous faudra malgré tout attendre la première paye, et dans le cas des stages – rarement indemnisés – il vous faudra subvenir à la totalité des frais. Enfin, si vous passez par un organisme privé, il faut compter, selon la durée du séjour et la destination, de 400 à 2000 euros.

Bourses et programmes d'échanges

Le plus connu des programmes de stage à l'étranger est Leonardo, qui finance des stages à l'intérieur de l'Union européenne à hauteur de 90€ par semaine. Moins connu, le programme Eurodyssée (voir encadré), organisé par l'Assemblée des Régions d'Europe (ARE) permet aux jeunes d'effectuer des stages en entreprise dans l'une de ses régions membres. Le montant des bourses va de 50 à 900 € par mois, en fonction de la région de départ du candidat.

Renseignez-vous également auprès de votre département et de votre région de résidence car la plupart ont des programmes spécifiques pour favoriser les expériences professionnelles des jeunes à l'étranger. C'est le cas par exemple du programme PELICAN. Créé en 1999 par le CEI - Club des 4 vents et soutenu par la région Languedoc Roussillon , il a permis à plusieurs centaines de jeunes de trouver un emploi en Angleterre. Depuis 2002, c'est Jeunes à Travers le Monde (JTM) basé à Rennes qui offre le programme d'aide PELICAN au jeunes de sa région pour l'Angleterre et l'Irlande.

Formules clés en main

De très nombreuses agences commerciales en France et au Royaume-Uni proposent des programmes stages ou jobs garantis. Pour orienter vos recherches, l'Office national de garantie des séjours et stages linguistiques (www.loffice.org ), regroupe 34 agences qui se sont engagées sur des critères de qualité, définis en collaboration avec deux fédérations de parents d'élèves, des associations de consommateurs et les pouvoirs publics. Le plus sûr restant d'avoir quelques échos d'une personne déjà partie avec l'une ou l'autre de ces agences.

Emilie Guyonnet

Publié le 12/11/2012
Organismes spécialisés partenaires de Vocable
Vivalangues, Pour Vivre les Langues
Langues Vivantes
Colegio Delibes
IP international
ETS Global
Education First
Centre Easylangues
InTuition Languages
Civi-Ling
ISPA
Nacel
Kaplan
ESL
WEP
VERDIÉ
Club Langues et Civilisations
ACTIVA Langues
Eurocentres
Tout pour progresser !
Le Magazine Vocable anglais
Le Pack conversation anglais
Le Cahier de vacances anglais
Le Magazine Vocable pour progresser en anglaisLe Magazine Vocable pour progresser en anglais Le Pack conversation Vocable pour progresser en anglaisLe Pack Conversation Vocable pour progresser en anglais Le Cahier de vacances pour progresser en anglaisLe Cahier de Vacances Vocable pour progresser en anglais