Le mur invisible (Die Wand)

#

Le mur invisible (Die Wand)

de Julian Roman PÖSLER

Dans une maison isolée et austère, une femme au beau visage fatigué écrit d'une main fiévreuse. Elle écrit...

#

Le mur invisible (Die Wand)

de Julian Roman PÖSLER
D’après le roman de Marlen Haushofer

Dans une maison isolée et austère, une femme au beau visage fatigué écrit d'une main fiévreuse. Elle écrit et sa voix nous transmet son récit. Un récit fascinant et vertigineux. Tout a commencé par une après-midi de printemps… Une voiture décapotable roule au son d’une musique entraînante sur des petites routes de montagne. La nature est grandiose, elle force le respect et inspire le silence : une forêt dense, des lacs, des sommets. Un beau soir, la femme attend Hugo et Luise. Ils ne rentrent pas. Ni le lendemain, ni le jour d'après. Inquiète, la femme part à leur recherche. Et elle découvre que l’inimaginable s’est produit. Il est d’autant plus terrifiant que rien en apparence n’a changé. La montagne majestueuse est toujours là, les oiseaux chantent, le vent souffle dans les arbres, l’eau coule et s’enfuit… Mais en marchant sur la route en direction du village, la femme se heurte à un mur invisible, qui se dresse entre elle et le monde, comme une vitre incassable et sans limite, la privant de tout contact, l’isolant définitivement. De quelque côté qu'elle se tourne, elle se trouve prisonnière de ce mur. Aucune échappatoire. Magnifiquement interprété par la grande Martina Gedeck, Le Mur invisible impose avec une intensité et intelligence rares ses interrogations, ses mystères. Un voyage envoûtant au milieu d’une nature qui nous engloutit, qui nous dépasse. Un voyage qui nous emmène au bord du gouffre, là où la recherche d’un sens à l’existence est d’autant plus angoissante que les autres ne sont plus là pour dire "tu es vivant". Sortie le 9 avril

Regardez un extrait

Publié le 25/03/2014