Séjours linguistiques en Grande-Bretagne. Halte aux idées reçues !

Débarquer en Angleterre avec des clichés plein la tête n'est pas le meilleur moyen d'entamer un séjour sur de bonnes bases. La perfide Albion n'a beau être qu'à quelques kilomètres des côtes normandes, elle reste cependant méconnue de beaucoup d'entre nous.
Passage en revue des idées reçues contredites par tous les spécialistes.

Idée reçue n°1 : « L'accueil des familles est déplorable »

« Une véritable famille Adams, des Thénardier... ». Les pires histoires circulent sur les familles d'accueil anglaises et à en croire les souvenirs de Français partis en séjour linguistique, les déconvenues sont légion.
Jusqu'au début des années 90, l'absence de contrôle réel a en effet donné lieu à de nombreux abus qui ont nui à l'image de la Grande-Bretagne, mais aujourd'hui les écoles sont de plus en plus nombreuses à se plier au cahier des charges rigoureux du British Council et aux chartes qualité de fédérations comme l'Unosel (Union Nationale des Organisateurs de Séjours Linguistiques) ou l'Office (Office Nationale de Garantie des Séjours Linguistiques).
Le marché s'est grandement professionnalisé mais la mauvaise réputation perdure. Le logement chez l'habitant ne fait plus recette et les parents, inquiets, préfèrent placer leur progéniture sur le site même où ils suivent des cours, dans un collège ou sur un campus universitaire. Ils savent ainsi exactement où ils envoient leurs enfants.
L'immersion en famille reste pourtant une expérience unique, le plus sûr moyen de progresser et la formule idéale pour découvrir la culture de nos voisins d'outre-Manche.
Si vous hésitez encore, vous pouvez opter pour le système d'échange. Vous partez quelques semaines dans une famille et devez en retour héberger votre correspondant. L'absence de rémunération et la réciprocité de l'opération garantissent souvent une véritable intégration.

Idée reçue n°2 : « La nourriture y est horrible »

En gastronomie, connaissez-vous pire réputation que la nourriture anglaise ? Seul le petit-déjeuner, bacon et œufs brouillés à l'appui, a toujours échappé aux railleries des français. N'imaginez pas cependant y goûter en dehors du week-end. Peu d'Anglais prennent le temps de cuisiner un véritable « traditional breakfast » en semaine.
Tous les autres repas sont traditionnellement décriés. Des générations de français restent traumatisés par la jelly et les petits pois vert fluo anglais. Les choses ont pourtant bien changé ! Ne serait-ce qu'à voir le nombre d'émissions de télévision consacrées à la cuisine, les Britanniques semblent s'être découvert une véritable passion pour les plats du monde les plus inventifs. L'assiette anglaise subit une véritable révolution et ses particularismes tendent à s'estomper. Mondialisation oblige, les Anglais mangent de plus en plus comme les continentaux, à moins que ce ne soit l'inverse... A midi en tout cas, le déjeuner sur le pouce n'offusque plus personne.

Idée reçue n°3 : « L'été en Angleterre, on parle plus français qu'anglais »

Ni la crise de la vache folle il y a quelques années, ni les attentats de Londres de l' été 2005 n'ont ébranlé le « business » du séjour linguistique en Angleterre. La destination reste massivement privilégiée par les français ; 40 % d'entre eux la choisissent pour perfectionner leur niveau. Autant vous dire que certaines stations balnéaires du sud du pays sont devenues des hauts lieux du séjour linguistique de masse.
Si vous souhaitez éviter un contact permanent avec des personnes qui parlent votre langue, choisissez tout simplement une ville où le nombre d'étudiants francophones est de faible densité. L'île ne se résume pas à Brighton ou à Bournemouth. Même à Londres qui attire beaucoup de Français, le brassage des nationalités et des cultures est tel que la seule langue de communication entre tous les stagiaires est l'anglais. On y trouve d'ailleurs souvent les étudiants les plus sérieux, les autres partant faire la fête à Malte ou en Australie.
Finie l'ambiance « A nous les petites Anglaises », les parents exigent des formules efficaces et personnalisées. Les écoles de langues se sont donc adaptées en offrant dans leur catalogue des séjours on ne peut plus sérieux qui vous permettent de préparer les examens de Cambridge ou de vous entraîner au baccalauréat. La longue tradition éducative des écoles de langue britanniques tient la route : certains organismes existent depuis plus de 30 ans.

Publié le 16/11/2012
Organismes spécialisés partenaires de Vocable
Civi-Ling
ESL
Kaplan
Langues Vivantes
Vivalangues, Pour Vivre les Langues
IP international
ETS Global
Education First
Club Langues et Civilisations
Nacel
Eurocentres
Colegio Delibes
ISPA
InTuition Languages
Centre Easylangues
VERDIÉ
WEP
ACTIVA Langues
Tout pour progresser !
Le Magazine Vocable anglais
Le Pack conversation anglais
Le Cahier de vacances anglais
Le Magazine Vocable pour progresser en anglaisLe Magazine Vocable pour progresser en anglais Le Pack conversation Vocable pour progresser en anglaisLe Pack Conversation Vocable pour progresser en anglais Le Cahier de vacances pour progresser en anglaisLe Cahier de Vacances Vocable pour progresser en anglais