Séjours linguistiques en Espagne : les 4 raisons d'un succès

Pour faire un état des lieux du secteur des séjours linguistiques en Espagne et en comprendre le succès, nous nous sommes associés à la FEDELE (Fédération Espagnole d'Associations d'Ecoles d'Espagnol pour Etrangers). Cette structure unique dans le pays regroupe près de 70 organismes de séjours linguistiques et leur impose une rigoureuse charte qualité. Son président, Francisco Pérez Navarro nous livre son analyse du marché et ses conseils.

1. La promotion touristique

Bienvenue en Espagne ! Son soleil, ses plages... et aujourd'hui ses cours de langue. Pour diversifier sa politique touristique et compléter sa tradition balnéaire, le pays d'Almodovar mise depuis quelques années sur ses aspects culturels et en premier lieu sur l'étude de l'espagnol. On appelle ça le « tourisme idiomatique ».
L'impact financier de cette forme de tourisme est loin d'être négligeable car les retombées économiques ne sont pas réduites à la seule période estivale. « 39 % seulement des séjours linguistiques se déroulent pendant les mois d'été, face à 49 % pour les séjours touristiques traditionnels », souligne Francisco Pérez Navaro, le président de la FEDELE. Les Français continuent à franchir les Pyrénées au mois d'août, mais les Américains viennent étudier la langue de Cervantes au printemps et les Japonais en hiver.
Le produit « espagnol en Espagne » se vend bien, il attire chaque année quelques 130 000 étudiants du monde entier. Le boom de l'apprentissage de l'espagnol et l'intérêt croissant pour cette langue ne sont en effet en rien un phénomène franco-français. Au palmarès des statistiques, l'Allemagne arrive en tête des pays d'où proviennent les stagiaires, les USA et le Brésil montent en flèche. Le Japon, quant à lui, présente un potentiel très encourageant, il atteint aujourd'hui le même pourcentage que la France : 10 %.

2. La bonne réputation

« Tous ces facteurs indiquent que la situation du tourisme idiomatique en Espagne traverse une période très positive », se réjouit Francisco. Les attentats du 11 mars 2004 à Madrid n'ont pas réduit les demandes, le nombre de séjours linguistiques est en effet en progression constante depuis 1995, avec une augmentation annuelle de 5 à 7 %.
Un tel succès a souvent ses effets pervers. Il engendre la prolifération de nouveaux organismes qui poussent comme de la mauvaise herbe et la multiplication de plaintes de consommateurs sur la qualité de l'accueil et des prestations.
Rien de tel en Espagne. Selon les statistiques de l'Office du Tourisme espagnol, le degré de satisfaction ne baisse pas : 90% des étudiants y ayant effectué un séjour souhaitent renouveler l'expérience et la recommanderait à des amis.

3. Tendance qualité

Cette excellente image dont jouit actuellement le marché des langues en Espagne est dûe en partie aux normes qualité imposées par l'Institut Cervantes ou la FEDELE. Depuis 5 ans, ce premier a en effet créé un système d'accréditation, le Réseau des Centres Associés, qui permet de protéger les consommateurs de séjours linguistiques contre tout type d'abus. Pour devenir centre accrédité, les écoles de langues doivent répondre à une série de critères sur l'enseignement, les diplômes des professeurs ou le nombre d'élèves par classe. L'Institut Cervantes réalise des inspections périodiques pour vérifier le maintien de la qualité et confirmer son accréditation.
« La possession de cette dénomination ou d'un sceau équivalent, le CEELE délivré par l'Université d'Alcala de Henares, sont des conditions indispensables pour devenir membre de la FEDELE », précise son président. Les organismes adhérents s'engagent alors sur les termes d'une charte qualité. Outre la valeur des cours dispensés, il faut aussi montrer patte blanche sur les locaux, l'accueil, le logement, le programme d'activités culturelles ou la fiabilité des publicités.
Les règles sont nombreuses et c'est tant mieux ! Elles permettent d'éviter les mauvaises surprises une fois sur place.

4. Un mode de vie fondé sur l'hospitalité

Autre raison de satisfaction, l'accueil des familles. L'Espagne a fait de l'hospitalité et de la joie de vivre un de ses signes d'identité. Ce caractère communicatif et cette amabilité sont loués par tous les stagiaires qui résident en famille.
Dans d'autres pays, les spécialistes de séjours déconseillent souvent fortement ce mode d'hébergement si l'étudiant est trop jeune ou si il n'a pas la maturité nécessaire. En Espagne, Francisco Pérez Navaro le recommande au contraire chaudement pour tous, de 7 à 77 ans.

Publié le 16/11/2012
Organismes spécialisés partenaires de Vocable
Vivalangues, Pour Vivre les Langues
Centre Easylangues
IP international
Club Langues et Civilisations
Langues Vivantes
Kaplan
InTuition Languages
ETS Global
ACTIVA Langues
ESL
Eurocentres
Nacel
WEP
VERDIÉ
Education First
Civi-Ling
ISPA
Colegio Delibes
Tout pour progresser !
Le Magazine Vocable anglais
Le Pack conversation anglais
Le Cahier de vacances anglais
Le Magazine Vocable pour progresser en anglaisLe Magazine Vocable pour progresser en anglais Le Pack conversation Vocable pour progresser en anglaisLe Pack Conversation Vocable pour progresser en anglais Le Cahier de vacances pour progresser en anglaisLe Cahier de Vacances Vocable pour progresser en anglais