La mélodie familière de la boutique de Sung

#

La mélodie familière de la boutique de Sung

de Karin Kalisa

Une douce utopie qui...

#

La mélodie familière de la boutique de Sung (Sungs Laden)

de Karin Kalisa

Une douce utopie qui réenchante Prenzlauer Berg, ce quartier de Berlin (Est) à la charmante impertinence, symbole de luttes sociales, mais aussi de gentrification grandissante. C’est le quartier de la famille de Sung, fils d’immigrés vietnamiens qui a repris l’épicerie familiale. Un jour, à l’occasion d’un spectacle scolaire, la grand-mère Hien ramène à l’école de Minh sa fidèle marionnette en bois Thuy. Elle conte aux enfants l’histoire tragique du Vietnam déchiré par la guerre et des "travailleurs contractuels" venus travailler en RDA. Les enfants sont fascinés par le morceau de figuier qui s’anime et bientôt la magie opère... Tout le quartier se prend soudain de passion pour la culture vietnamienne. Ces commerçants venu de si loin, ces voisins si discrets deviennent l’objet de toute la curiosité bienveillante... Quand Berlin part à la découverte de ce bout de Vietnam qu’elle porte en elle ! Editions Héloïse d’Ormesson, 288 pages, 20 euros

Plus d'infos sur www.editions-heloisedormesson.com

Publié le 27/02/2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites.