Jobs et stages à l'étranger : les nouvelles tendances

Le séjour à l’étranger, meilleur moyen de perfectionner son niveau de langue ? Assurément ! Les options pour vivre cette expérience inédite sont cependant multiples et évoluent d’année en année. Jobs, stages... Voici les nouvelles tendances du marché.

Les destinations

"La Grande-Bretagne est encore la meilleure option !". Selon Magali Toureille, responsable France ESL, l’outre-Manche reste la grande favorite des jeunes désireux de partir à l’étranger. La destination offre en effet tous les avantages : pas de visa nécessaire – du moins pour le moment -, des stages et jobs variés adaptés à toutes sortes de profils, une durée de séjour à la carte comprise en moyenne entre quatre et douze semaines... "C’est un échange de bons procédés, confirme Adeline Prévost, Responsable Communication & Qualité EF Education First. Les jobs par exemple, principalement dans la restauration, l’hôtellerie et le tourisme permettent une certaine flexibilité d’engagement vis-à-vis de l’employeur et d’adapter la durée du séjour en fonction des besoins du stagiaire".

Cours le matin, travail ou stage l’après-midi, hébergement en famille d’accueil... Le package proposé par de nombreuses agences linguistiques permet également de financer tout ou partie de votre séjour tout en fréquentant le monde anglo-saxon afin d’améliorer votre niveau de langue, sur une période de vacances scolaires ou encore pendant une année de césure dans les études. Les stations balnéaires, Brighton, Bournemouth et le Grand Londres figurent en haut de la liste des villes plébiscitées.

Parmi les destinations européennes populaires, Malte, la Hollande ou encore l’Italie tirent leur épingle du jeu.

A l’international, si le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande plaisent toujours autant, Xavier Gonzalez del Valle, Président de Jobs and Internships Abroad observe depuis quelques années une curiosité accrue pour le reste du monde. "Il y a dix ans, les Etats-Unis étaient très demandés. Aujourd’hui, le rêve américain existe toujours mais le centre de gravité se déplace. Les demandes pour l’Asie, la Chine, l’Inde, la Thaïlande ou encore le Brésil et la Russie se développent. Dubaï est l’eldorado".

Etats-Unis et Canada, quid des visas ?

Avis aux amoureux du grand nord blanc, sachez que la demande des visas pour le Canada est en pleine explosion ! Pour la saison 2018, le gouvernement canadien a donc, pour la deuxième année consécutive, décidé de les attribuer par tirage au sort, réalisé régulièrement sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Côté chiffres, le quota alloué aux Français pour Expérience Internationale Canada, incluant le PVT, le permis Jeunes Professionnels et le permis Stage coop a été fixé à 6550 places pour 2018. A noter qu’en 2017 des places supplémentaires ont été rajoutées au quota de départ au fil de l’année pour atteindre 11200 places au final.

Aux Etats-Unis, l’administration Trump envisagerait, selon le Wall Street Journal, de remettre en cause le fameux visa J-1, permettant à plus de 4000 jeunes d’effectuer un stage en entreprise outre-Atlantique. Il est donc bon de savoir que plusieurs agences de séjours linguistiques proposent une alternative... Avec une formule mêlant formation linguistique et volontariat en entreprise, vous pourrez obtenir un visa étudiant.

Stages : les filières et entreprises

Sans surprise, le désir de mobilité s’intègre très bien dans l’univers start-up. Flexibles, dynamiques, désireux de créer leur propre entreprise dans le futur, "les stagiaires s’imaginent parcourir le monde en sac à dos tout en travaillant pour une start-up. Mobilité, travail à distance... Ils ne s’imaginent plus dans l’entreprise au sens géographique du terme et n’ont plus de problèmes à changer d’environnement professionnel. Du côté des entreprises, il n’est pas rare que les employeurs demandent aux étudiants stagiaires d’apporter leur propre ordinateur pour travailler", précise Xavier Gonzalez del Valle.

Parmi les filières les plus empruntées, le secteur du marketing, de l’ingénierie, des médias et de la communication, le web design, les ressources humaines sont appréciés. Le secteur du luxe est également très populaire, tout comme la finance. Sensibles à la qualité, ces domaines requièrent une très bonne maîtrise de l’anglais. "La qualité du stage dépend de votre niveau. Il faut être capable de communiquer avec les collègues", affirme Charlotte Deroubaix, chargée de promotion Séjours Linguistiques chez Vivalangues. L’idéal pour commencer ? Un niveau B1. Afin de vous préparer, de nombreuses agences proposent en amont de votre stage, une session de cours de langue sur place.

Des solutions pour toutes les bourses

Avis aux petits budgets ! Que vous partiez en job ou en stage à l’étranger, ne vous attendez pas à de grosses rémunérations. "Pour ce qui est des stages, il faut bien faire la différence entre la France, qui possède une législation spécifique et les autres pays. La plupart n’imposent pas de verser de salaire à leurs stagiaires", explique Xavier Gonzalez del Valle.

Passer par une agence linguistique afin de vous accompagner dans votre aventure demande toutefois un effort financier. Avec Nacel, comptez entre 2200 et 2500 euros pour quatre semaines de cours en Australie, avec hébergement et pack Working Holiday, un pack assistance pour aider les étudiants à trouver un travail d’appoint. L’agence WEP propose aussi ce type de service.

Programme qui ne fane pas, le Visa Vacances Travail (Working Holiday Visa), à la croisée du permis de travail et du visa touristique, est idéal pour les jeunes qui souhaitent partir à l’aventure et découvrir l’Australie ou encore le Canada pendant un an, en travaillant sur place pour financer le voyage. Les conditions ? Avoir entre 18 et 30 ans pour l’Australie, jusqu’à 35 ans au Canada et disposer d’un minimum de ressources pour être financièrement indépendant dès l’arrivée.

Enfin, pour ceux qui en ont les moyens, le volontariat dans l’humanitaire offre une expérience unique et la possibilité de voir du pays tout en pratiquant l’anglais. Chez CLC, le programme "Travail Bénévole" propose par exemple des placements dans différents secteurs, tels que la protection de l’environnement, les soins aux animaux, le service communautaire, etc. Avec ESL, plusieurs destinations sont à la carte, Panama, Inde, Argentine ou encore Afrique du Sud en tête. De quoi voir du pays tout en ayant le choix.

Contacts

EF : www.ef.fr
ESL : www.esl.fr
Vivalangues : www.vivalangues.fr
Nacel : www.nacel.fr
CLC : www.clc.fr
EUROpractice : europractice.fr
Jobs and Internships Abroad : www.jobsandinternshipsabroad.com

Publié le 22/05/2019
Organismes spécialisés partenaires de Vocable
Club Langues et Civilisations
Education First
Civi-Ling
Centre Easylangues
InTuition Languages
ASL Linguistique
WEP
ISPA
ESL
Move and Study
Langues Vivantes
Idealangues
Kaplan
Vivalangues, Vivre et apprendre les langues
CELEoral
Action Séjours
IP international
ACTIVA Langues
Colegio Delibes
Eurocentres
ETS Global
Nacel
VERDIÉ
Tout pour progresser !
Le Magazine Vocable anglais
Le Pack conversation anglais
Le Cahier de vacances anglais
Le Magazine Vocable pour progresser en anglaisLe Magazine Vocable pour progresser en anglais Le Pack conversation Vocable pour progresser en anglaisLe Pack Conversation Vocable pour progresser en anglais Le Cahier de vacances pour progresser en anglaisLe Cahier de Vacances Vocable pour progresser en anglais

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites.