Les sorties cinéma en V.O.

  • La flor

    La flor

    Argentine

    de Mariano LLinás
    avec Elisa Carricajo, Valeria Correa, Pilar Gamboa
    Dans les salles le 6 mars 2019

    Attention La Flor, Objet Cinématographique Non Identifié, débarque sur les écrans le 6 mars prochain. Ce film argentin de 14 heures découpé en 4 parties et composé de 6 épisodes, affirme avec majesté son identité cinématographique à l’opposé des séries formatées. Mélangeant tous les genres - la série B, le film d’espionnage, la comédie musicale, le film noir - et les registres - le satirique, le comique, l’épique - le cinéaste Mariano Llinás (scénariste de Santiago Mitre) nous embarque pour un voyage cinématographique stupéfiant et titille avec tendresse notre âme d’enfant face à une bande-dessinée. En introduisant une métalepse narrative, le cinéaste nous embarque avec humour vers une narration palpitante avec de nombreux hommages au cinéma et à la littérature. Avec comme fil directeur, 4 actrices dans des rôles différents dans chacun des épisodes.

    Voir la bande-annonce

     

    Publié le 5/03/2019
  • Cómprame un revólver

    Cómprame un revólver

    Mexique

    de Julio Hernández Cordón
    avec Matilde Hernández,Sostenes Rojas, Mariano Sosa
    Dans les salles le 20 mars 2019

    Huck, une fillette d’une dizaine d’années vit dans une caravane avec son père, dans un no man’s land désertique quelque part au Mexique. Dans cette bourgade perdue, dominée par les narcos, être une femme est dangereux alors la petite fille cache son visage derrière un masque… Son père, musicien, à qui les trafiquants ont enlevé sa femme et son autre fille, noie son désespoir dans les paradis artificiels. A travers ce conte d’anticipation dystopique, à la beauté apocalyptique, c’est le Mexique actuel que nous décrit le réalisateur

    Voir la bande-annonce

     

    Publié le 5/03/2019
  • Sergio & Sergei

    Sergio & Sergei

    Cuba

    d’Ernesto Daranas
    avec Tomás Cao, Héctor Nos, Ron Perlman
    Dans les salles le 27 mars 2019

    Dans les années 90, Cuba connaît la "période spéciale", une crise sans précédent conséquente à la chute de l’URSS, qui jusqu’alors approvisionnait l’île castriste généreusement. Les Cubains doivent redoubler d’ingéniosité pour survivre. Après Chala, une enfance cubaine, le réalisateur Ernesto Darenas a choisi d’évoquer cette période de privation sous l’angle de l’humour et de la tendresse dans la comédie Sergio et Sergei. Sergio, professeur de philosophie marxiste idéaliste, est un radioamateur à ses heures perdues. Un jour, il entre en contact par fréquence radio avec Sergei, un cosmonaute russe, coincé sur la station MIR car l’ancien empire soviétique n’a plus les moyens d’assurer son retour. Sergio va tout faire pour l’aider mais il est espionné par le gouvernement... A partir d’une histoire vraie, celle du cosmonaute russe Serguei Krikalev, le réalisateur cubain tisse une fiction pleine de fantaisie. Une comédie cocasse sur l’absurdité d’un système mais qui se transforme en une fable humaniste, pleine de poésie. Un bonheur absolu !

    Gagnez des places !

    Publié le 5/03/2019
  • Les témoins de Lensdorf

    Les témoins de Lensdorf (Ha Edut)

    Autriche, Israël

    d’Amichai Greenberg
    avec Ori Pfeffer, Hagit Dasberg-Shamul, Emmanuel Cohn
    Dans les salles le 13 mars 2019

    Yoël est historien israélien juif orthodoxe et il s’oppose farouchement à un projet de construction immobilier planifié dans le village autrichien de Lensdorf, car cela signifierait abandonner la recherche des corps de deux cents juifs hongrois assassinés à la fin de la Seconde Guerre mondiale et jusqu’à présent portés disparus. L’engagement de Yoël est subitement bouleversé lorsqu’il apprend qu’en réalité sa mère n’est pas juive. Son identité est alors remise en question : son combat a-t-il encore un sens ? Le film "Les témoins de Lensdorf" est à découvrir au cinéma dès le 13 mars.

    Voir la bande-annonce

     

    Gagnez des places !

    Publié le 4/03/2019
  • Comme si de rien n’était

    Comme si de rien n’était (Alles ist gut)

    Allemagne

    d’Eva Trobisch
    avec Aenne Schwarz, Andreas Döhler, Hans Löw
    Dans les salles le 3 avril 2019

    Janne est une jeune trentenaire confiante et rationnelle. Alors qu’au cours d’une soirée un homme la viole, elle refuse de se considérer comme une victime et décide de poursuivre sa vie "comme si de rien n’était". Ne souhaitant pas que l’agression bouscule sa vie, elle garde également pour elle ce qu’il s’est passé cette nuit-là. Mais jusqu’où peut-elle décider de son identité ? "Comme si de rien n’était" est le premier film brillant et poignant de la réalisatrice allemande Eva Trobisch.

    Voir la bande-annonce

     

    Gagnez des places !

    Publié le 4/03/2019
  • Styx

    Styx

    Allemagne, Autriche

    de Wolfgang Fischer
    avec Susanne Wolff et Gedion Oduor Wekesa
    Dans les salles le 27 mars 2019

    Quelle attitude aurions-nous face à des personnes en détresse ? Ferions-nous preuve de solidarité ou d’indifférence ? C’est la question que soulève le film "Styx" de Wolfang Fischer. La médecin-urgentiste Reike est partie seule en mer et se retrouve face à des migrants à la dérive sur un bateau. Elle contacte alors les secours qui lui ordonnent de partir, lui assurant qu’ils interviendront. Méfiante, Reike ne les écoute pas et décide de rester jusqu’à leur arrivée. Les heures passent et personne ne vient...

    Voir la bande-annonce

    Publié le 4/03/2019
  • Casting

    Casting

    Allemagne

    de Nicolas Wackerbarth
    avec Andreas Lust, Judith Engel et Milena Dreißig
    Dans les salles le 27 février 2019

    Vera est réalisatrice et pour son premier téléfilm, un remake des Larmes amères de Petra von Kant, elle a une idée bien définie du rôle principal. Mais les castings s’enchainent, les actrices se succèdent et aucune ne semble être à la hauteur. A quelques jours du début du tournage, la tension est alors à son comble parmi l’équipe. Avec son film "Casting", Nicolas Wackerbarth nous plonge avec une grande justesse dans l’intimité d’un tournage, où s’entrechoquent les égos de chacun.

    Voir la bande-annonce

    Publié le 1/02/2019
  • Un coup de maître

    Un coup de maître

    Argentine

    de Gastón Duprat
    avec Guillermo Francella, Luis Brandoni, Raúl Arévalo
    Dans les salles le 9 janvier 2019

    Arturo, la cinquantaine chic, galeriste à Buenos Aires représente Renzo, un artiste un peu mal léché, en colère contre les diktats du marché de l’art... Malgré leur grande notoriété, cela fait plusieurs années que les œuvres de Renzo ne se vendent plus… Prétextant de secourir son ami dans la dèche, Arturo lui propose de réaliser une commande pour un riche industriel qui souhaite décorer le hall de son entreprise… Qu’est-ce qu’une œuvre d’art ? Un objet de spéculation soumis aux modes ? A travers cette comédie acide, Gastón Duprat clôt sa trilogie consacrée à l’art. Après L’homme d’à côté et Citoyen d’honneur, où il s’en prenait avec son acolyte Mariano Cohn aux turpitudes et à la superficialité du monde de l’architecture et de la littérature, ici c’est le marché de l’art qui est passé à la moulinette de la comédie satirique. Mais avec une dose de tendresse qui était absente des précédents films. La mécanique fonctionne particulièrement bien grâce au duo composé par Francella (Dans ses yeux) et Brandoni. Un petit régal !

    Voir la bande-annonce

     

    Gagnez des places !

    Publié le 31/01/2019
  • L’ange

    L’ange

    Argentine

    de Luis Ortega
    avec Lorenzo Ferro, Cecilia Roth, Chino Darín
    Dans les salles le 9 janvier 2019

    Carlos Robledo Puch est encore aujourd’hui l’assassin le plus célèbre d’Argentine. Au début des années 70, à 17 ans à peine il a connu un parcours meurtrier et très sanglant, marqué par des cambriolages et au moins onze assassinats en quelques mois. Pourtant rien ne semblait prédisposer ce jeune homme à peine sorti de l’enfance à devenir cambrioleur et assassin... Le film de Luis Ortega brosse le portrait de cet ange de la mort pour qui tuer semblait un jeu. Le jeune Lorenzo Ferro l’incarne avec un naturel et un brio troublant. Le film échappe à la reconstitution laborieuse des biopics pour nous plonger dans un thriller haletant.

    Voir la bande-annonce

     

    Gagnez des places !

    Publié le 8/01/2019
  • Roma

    Roma

    Mexique

    d’Alfonso Cuarón
    avec Yalitza Aparicio, Marina de Tavira, Diego Cortina Autrey
    Dans les salles le 14 décembre 2018 sur Netflix

    Roma c’est le nom d’un quartier résidentiel de Mexico où le cinéaste Alfonso Cuarón a passé son enfance. Après plusieurs films américains (dont le très oscarisé Gravity), le cinéaste de Y tu mamá también retrouve son pays pour ce film aux accents autobiographiques, tourné en espagnol et en mixtèque. Dans une demeure bourgeoise où vivent un couple et ses quatre enfants, la grand mère et les domestiques la caméra de Cuarón s’attache plus particulièrement à deux femmes, la mère et Cléo, la nounou adorée. De conditions sociales différentes, les deux femmes partagent des épreuves sentimentales similaires avec la même dignité. Lion d’or à Venise

    Voir la bande-annonce

    Publié le 11/12/2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites.