Les sorties DVD

  • Plus jamais seul

    d’Alex Anwandter

    Pablo, un jeune homme chilien rêve de devenir artiste de cabaret mais il est victime d’une violente agression homophobe qui le défigure et le laisse entre la vie et la mort. Son père Juan, tente alors de comprendre et de reconstituer les faits, en se heurtant à une société hypocrite. Ce premier film réalisé par le musicien à succès Alex Anwandter ne tombe pas dans le piège de la reconstitution détaillée du fait divers qui a inspiré le film. Au contraire, il en montre toute l’universalité en jouant sur l’anonymat de la grande ville. 16,99 euros

    Voir la bande-annonce

    Publié le 25/10/2017

  • Eté 93

    de Carla Simón

    Eté 93. Suite au décès de sa mère, Frida, 6 ans doit quitter Barcelone pour aller vivre à la campagne avec son oncle et sa tante adoptifs et leur fille Anna, 3 ans. Dans ce nouvel environnement, la petite fille confronte sa colère face à la mort et prend petit à petit ses marques. Ce très beau film autobiographique de Carla Simón, primé au dernier festival de Berlin et choisi par l’Espagne pour la représenter aux Oscars, évoque avec subtilité le désarroi d’une enfant confrontée à la mort tout en évoquant en toile de fond les années 80-90, meurtries par l’épidémie de sida. Sortie le 22 novembre 2017

    Voir la bande-annonce

    Publié le 25/10/2017

  • Citoyen d’honneur

    de Mariano Cohn et Gastón Duprat

    ADaniel Mantovani est un écrivain argentin nobelisé qui a construit son œuvre en s’inspirant de Salas, sa ville natale qu’il a fui il y a plus de trente ans pour se réfugier à Barcelone. Sur un coup de tête, Daniel accepte l’invitation de sa ville, qui souhaite le faire citoyen d’honneur. Quand l’écrivain débarque dans la bourgade, l’accueil est plutôt incongru : la curiosité villageoise et le désir de vengeance se mêlent chez les habitants. Une comédie acide et loufoque sur la notoriété et l’écriture, portée par l’interprétation d’Oscar Martinez. 19,99 euros

    Voir la bande-annonce

    Publié le 4/10/2017

  • Churchill

    de Jonathan Teplitzky

    C’est un fait peu connu de la Deuxième Guerre mondiale : à la veille du Débarquement allié en Normandie, Winston Churchill s’est opposé à l’opération avec virulence. Traumatisé par l’échec sanglant du débarquement de Gallipoli en 1916, le premier ministre britannique redoute un nouveau massacre et tente de tenir tête au général Eisenhower. Dans une mise en scène intime et épurée, le film de Jonathan Teplitzky retrace les jours qui ont précédé le "D-Day". Il y montre un vieux lion affaibli, hanté par le doute et ses erreurs passées. Orange Studio, 19.99 euros

    Voir la bande-annonce

    Publié le 3/10/2017

  • Paula

    de Christian Schwochow

    En 1900 en Allemagne, une femme ne peut devenir peintre. Envers et contre tous, Paula luttera pour exercer et développer son art. Elle tiendra tête à son père, puis à ses professeurs de Worpswede qui lui imposent une vision traditionnelle et réaliste de l’art. Avec Otto Modersohn, elle vit le grand amour, mais se retrouve bientôt à l’étroit dans une relation qui l’aliène dans ce rôle de cuisinière et de mère. Elle décide de monter à Paris pour développer son talent, sa culture artistique et sa technique. Paula Modersohn-Becker représente une figure majeure de l’art et de la cause féminine pourtant longtemps restée dans l’ombre. Magnifique portrait d’une avant-gardiste, moderne et libre.

    Voir la bande-annonce

    Publié le 6/09/2017

  • Les Oubliés

    de Martin Zandvliet

    En 1945 au Danemark, de jeunes soldats allemands sont chargés de déminer les plages. Dirigés par un officier danois revanchard, les jeunes soldats sont tenus pour responsables et envoyés sans pitié en première ligne. L’espoir de rentrer chez eux indemnes et d’échapper à cette impitoyable roulette russe s’amenuise à mesure que les jours passent et que certains trépassent... Une chronique historique des vaincus basée sur des faits réels qui maintient le spectateur sous haute tension.

    Voir la bande-annonce

    Publié le 6/09/2017

  • Pris au piège (El bar)

    d’Alex de la Iglesia

    Dans un bar de quartier un peu miteux de Madrid, les clients prennent leur café quand survient un drame : un des clients est tué devant la porte de l’établissement par un sniper. Quiconque tente de sortir du lieu, s’expose à des tirs mystérieux. Pris au piège les clients et le personnel du bar tentent de comprendre ce qui leur arrive… Dans ce huis-clos, Alex de la Iglesia tire ses fléchettes contre les dérives de notre société actuelle à coups de dialogues percutants. La solidarité est-elle encore possible dans un monde chaque fois plus connecté mais hermétique et où les fake-news s’emparent des medias ?

    Voir la bande-annonce

    Publié le 1/09/2017

  • Les Gardiens de la Galaxie 2

    de James Gunn

    Les Gardiens de la galaxie est certainement la saga la plus drôle, et peut-être même la plus spectaculaire des films de super-héros. Ce groupe de mercenaires déjantés a le don de se retrouver dans les situations les plus chaotiques qui soient. Cette fois-ci, Starlord (Chris Pratt), un humain kidnappé par des extraterrestres sur Terre lorsqu’il était enfant dans les années 1980, fait la connaissance de son père (Kurt Russell). Evidemment, cette rencontre n’est pas sans surprises… Du grand spectacle très divertissant ! Disney

    Voir la bande-annonce

    Publié le 28/08/2017

  • Get Out

    de Jordan Peele

    Chris (Daniel Kaluuya), un jeune photographe noir, est invité par Rose (Allison Williams), sa petite amie blanche, à passer le week-end dans la propriété de ses parents à la campagne. Dès leur arrivée, même si tout le monde est souriant, un malaise s’installe… Un film d’horreur américain surprenant, plein d’humour, qui aborde de manière originale les non-dits autour du racisme aux Etats-Unis aujourd’hui. Universal

    Voir la bande-annonce

    Publié le 28/08/2017

  • Neruda

    de Pablo Larraín

    Après avoir disséqué l’histoire récente du Chili -la dictature de Pinochet (Tony Manero) ou le référendum de 1988 (NO)-, Pablo Larraín s’attaque à un monument national : le prix Nobel Pablo Neruda. Il se concentre sur l’épisode où le poète-sénateur communiste est pourchassé par le président Videla en 1948. Il crée pour cela le personnage d’un flic fictif Oscar Peluchonneau interprété par Gael García Bernal, qui apporte une touche humoristique et une dimension épique de bande-dessinée. Avec cet anti-biopic, Pablo Larraín brosse un portrait contrasté de Neruda interprété par Luis Gnecco. Il transmet la force et la générosité de sa poésie, qui touchent et unissent toutes les classes de la société chilienne mais il le dépeint aussi en grand bourgeois, amateur d’orgies. Mêlant fiction et réalité, thriller et humour, politique et poésie, le Neruda de Larraín est un superbe poème visuel qui donne envie de se replonger dans l’œuvre de l’auteur du Chant général. En bonus, un entretien avec Alain Siccard, spécialiste de Pablo Neruda. Wild Side, 19,99 euros

    Voir la bande-annonce

    Publié le 6/06/2017

Devenez bilingue !

abo express

Abonnez-vous
au magazine Vocable
pour seulement
4€08
par mois

Magazine Vocable anglais
vocable espagnol abonnement express
vocable allemand abonnement express

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites.