Expos

  • Paris-Londres : Music migrations

    Le Palais de la Porte Dorée présente une fantastique exposition bilingue retraçant l’impact des flux migratoires sur les multiples courants musicaux qui ont marqué Paris et Londres dans les années 1960, 1970 et 1980. Si leurs histoires divergent, Paris et Londres ont toutes deux accueilli plusieurs générations d’immigrés qui, par la musique, ont pu faire entendre leurs voix et contribuer aux transformations qu’ont connues ces capitales pendant trois décades. Plus de 600 documents, œuvres d’art et morceaux musicaux sont présentés dans cette exposition conçue comme une expérience visuelle et musicale. Ludique et instructif ! Jusqu’au 5 janvier 2020 au Musée de l’Histoire de l’Immigration, 293 avenue Daumesnil, 75012 Paris

    Plus d'infos sur www.histoire-immigration.fr

    Gagnez des places !

    Publié le 9/07/2019

  • Dora Maar

    On réduit souvent Dora Maar (1907-1997) à sa relation avec Picasso et au tableau La Femme qui pleure. Au-delà de son rôle de muse, Dora reste une artiste hors pair : photographe mais aussi peintre qui a participé au mouvement surréaliste. Le Centre Pompidou lui dédie la plus grande rétrospective jamais consacrée en France afin de re-découvrir le parcours de cette femme artiste accomplie à travers plus de 500 œuvres. Du 5 juin au 29 juillet 2019 au Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, 75004 Paris, Galerie 2

    Plus d'infos sur www.centrepompidou.fr

    Publié le 11/06/2019

  • Maíz de mis amores

    Domestiqué sur les hauts plateaux du Mexique il y a 8000 ans à partir de son ancêtre sauvage, la téosinte, le maïs est l’une des productions les plus précieuses du Mexique. Il constitue l’alimentation de base des Mexicains. Cette exposition organisée en partenariat avec le Musée de l’Homme montre l’importance de cette plante nourricière dans l’Histoire. Du 14 juin au 14 août 2019 à l’Instituto de México, 119 rue Vieille du Temple, 75003 Paris

    Publié le 11/06/2019

  • Quand Fellini rêvait de Picasso

    Entre les créatures cubistes de Pablo Picasso et l’opulence des formes chez Federico Fellini, il semble qu’il y ait un monde. Et pourtant les deux artistes ont de nombreux goûts communs : le cirque, les masques, la peinture de la prostitution… Cette exposition tend le fil entre les œuvres des deux génies. Jusqu’au 28 juillet 2019 à la Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, 75012 Paris

    Plus d'infos sur www.cinematheque.fr

    Publié le 26/04/2019

Devenez enfin bilingue !

Magazine Vocable anglais

Abonnez-vous
au magazine Vocable anglais
pour seulement
4€08
par mois

Magazine Vocable anglais

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites.